Name Price24H (%)
Bitcoin (BTC)
€45,889.28
1.70%
Ethereum (ETH)
€1,905.07
9.36%
Cardano (ADA)
€1.05
8.79%
Polkadot (DOT)
€28.83
7.38%
ConsenSys cherche à étendre ses projets DeFi sur Ethereum et...
Actualités

ConsenSys cherche à étendre ses projets DeFi sur Ethereum et lève 65 millions de dollars à cette fin.

ConsenSys a récemment annoncé qu’elle irait de l’avant avec la convergence des applications DeFi et Web3 sur Ethereum. Pour ce faire, elle a levé 65 millions de dollars auprès de sociétés comme JPMorgan et Mastercard. Ce cycle de financement constitue le premier financement externe de ConsenSys. Web3 fait référence, dans le contexte d’Ethereum, aux applications décentralisées ou dApps fonctionnant sur des plateformes blockchain.

Ils ont également déclaré que « les produits ConsenSys sont les principaux points d’accès au réseau Ethereum pour les développeurs, les entreprises et les consommateurs, ce qui rend Web3 plus accessible et plus utile. » Mais pourquoi l’investissement dans Web3 et DeFi est-il pertinent ? Lisez la suite.

Tout d’abord, les plateformes DeFi, principalement développées autour d’Ethereum, ont atteint 56 milliards de dollars en valeur totale bloquée (TVL). Cela représente une augmentation considérable par rapport à l’année dernière, où il était de 844 millions de dollars. Nous parlerions d’une croissance de 6,535% en 12 mois.

Qui a participé au tour de financement de ConsenSys pour ses projets Ethereum DeFi ?

Petit à petit, de plus en plus d’entreprises commencent à s’intéresser au monde des crypto-monnaies. Parmi ceux qui ont participé au tour de financement organisé par ConsenSys pour ses projets DeFi sur Ethereum, on trouve JPMorgan, Mastercard et UBS. Tout cela selon un Communiqué de presse de ConsenSys. De même, la participation de startups de la technologie blockchain, telles que Protocol Labs, Fenbushi et Alameda Research, a été enregistrée.

Cependant, ce n’est pas le seul projet que Consensys a développé. Par exemple, en août 2020, JPMorgan a confié son projet de blockchain d’entreprise Quorum à Consensys. À l’époque, les détails et les montants négociés n’ont pas été divulgués. Cependant, le PDG et fondateur de Consensys, Joseph Lubin, a affirmé que JPMorgan avait réalisé « un investissement stratégique ».

Lubin a déclaré que le partenariat de Consensys avec des institutions financières de premier plan et des startups de crypto-monnaies faciliterait « une intégration plus poussée de la finance centralisée et décentralisée, surtout en cette période d’expansion pour Consensys et l’ensemble du secteur des crypto-monnaies. »

Autres changements dans l’entreprise

D’autre part, Consensys a également procédé à des changements internes. Par exemple, en février 2020, l’entreprise s’est restructurée en deux unités commerciales. La première serait axée sur le développement de logiciels autour de ses principaux produits. La seconde est une branche de financement appelée Consensys Investments.

Il n’est pas étonnant que ConsenSys ait choisi d’étendre ses activités aux dApps. Ce secteur a connu une croissance de plus de 600 % en un an. Il est possible que tout cela ait été rendu possible par le regain d’activité du DeFi et par la croissance du marché des jetons non fongibles ou NFT.

coinmag

Marta aka "CryptoNinja" ; je suis entré dans le montre de la cryptomonnaie en 2017 ! J'ai connu le premier "bull run"et j'ai beaucoup appris. J'ai décidé de créer ce site et mettre à votre disposition toutes les informations et actualités de la sphère crypto ! Bonne lecture !

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 − 7 =